Minéraux et fossiles

La conservation des minéraux et des fossiles nécessite un traitement et une analyse détaillée des images avec des stéréomicroscopes et des microscopes de recherche de hautes performances. Que vous ayez besoin de visualiser les microstructures en 3D ou d'analyser des sections fines, Leica Microsystems offre des solutions de microscopie versatiles afin de répondre aux besoins spécifiques de votre application.


Solution stéréo de pointe

Stéréomicroscope Leica M60 pour la conservation des minéraux et des fossiles

Analysez, restaurez et préservez les minéraux et les fossiles avec la solution de stéréomicroscopie Leica M60 pour la conservation de l'art. Faites l'expérience de la combinaison d'une profondeur de champ et d'un champ visuel larges, afin de voir et d'analyser plus d'échantillons. Ce microscope compact et modulaire est équipé d'un éclairage LED, de la caméra numérique Leica MC170 HD et du logiciel facile à utiliser Leica Application Software accompagné des modules LAS Annotation et LAS Report.

Top Digital Solution

Microscope numérique Leica DVM2500 pour la conservation des minéraux et des fossiles

Visualisez les microstructures des fossiles et des minéraux en 3D grâce au microscope numérique Leica DVM2500, innovant et flexible, pour la conservation de l'art. Le logiciel facile d'emploi Leica Application Suite, associé à une caméra FireWire rapide permettent une analyse et une documentation détaillées pour une grande variété de matériaux. Visualiser les détails minuscules des fossiles ou les surfaces verticales ou inclinées n'est plus un problème grâce à la flexibilité du statif inclinable et à la platine rotative x/y du Leica DVM2500.


Cristal de roche (quartz) avec des aiguilles de rutile enfermées dans le cristal de roche (quartz), trouvé à Minas Gerais, Brésil. En raison du léger lustre métallique des aiguilles de rutile (oxyde de titane, TiO2), le nom de marque de cette variété de quartz est le « quartz de platine ». L'image montre une première génération d'inclusion du cristal de roche inclus dans une deuxième génération de quartz. Bien que l'inclusion et le matériel hôte aient le même indice de réfraction, le quartz inclus est facilement reconnaissable en raison d'un fin film d'air au niveau des interfaces. Largeur de l'image : env. 6 mm, lumière transmise, polariseurs croisés, compensateur rouge de premier ordre. © Michael Hügi

Inclusion d'une mouche dans l'ambre baltique L'ambre est une résine fossile et cet échantillon date d'il y a environ 35 – 40 millions d'années dans des forêts devenues la région Baltique actuelle. Bien que l'ambre soit une substance amorphe et en théorie optiquement isotrope, les structures d'écoulement de la résine qui sont dues aux tensions internes et à celles causées par les inclusions peuvent être visualisées en lumière polarisée. L'utilisation de la lumière polarisée et le compensateur rouge de premier ordre mènent à des couleurs intensives dans l'ambre autrement doré. Association du fond noir et de la lumière incidente (fibre de verre), polarisateurs croisés, compensateur rouge-1, tonalités chromatiques HDRI. © Michael Hügi