Leica DVM6 Microscopes numériques Produits Accueil Leica Leica Microsystems

DVM6

Oui. Le Leica DVM6 offre une fréquence de 30 images par seconde (ips) ou même plus, et un retard d'image minimal de 0,2 seconde. Vous pouvez déplacer l'échantillon et observer l'image exactement comme vous avez l'habitude de le faire avec un microscope classique à oculaires.

Il n'y a aucune inquiétude à avoir. - Le Leica DVM6 utilise des lentilles d'objectif à correction planapochromatique et de résolution élevée (en liaison avec l'ouverture numérique, NA, de la lentille). Cela rend le Leica DVM6 parfaitement adapté aux tâches pour lesquelles il a été conçu.

Non. C'est l'un des grands avantages des microscopes numériques : vous pouvez voir l'image immédiatement à l'écran et décider sur le champ si elle est satisfaisante. Le Leica DVM6 va encore plus loin : il définit automatiquement les meilleurs réglages et affiche à l'écran 6 options différentes. D'un clic, vous choisissez l'option qui répond le mieux à vos besoins. Pour l'analyse d'image et les éléments de calcul, le Leica DVM6 dispose de nombreuses fonctions logicielles qui simplifient votre travail. Par exemple, vous pouvez exporter une image avec les résultats des calculs vers un modèle de rapport.

Oui, il est plus facile d'utiliser un microscope numérique que de travailler avec un microscope classique. Les utilisateurs inexpérimentés en particulier peuvent obtenir des images d'un échantillon plus vite et plus facilement. La raison principale est que cela prend du temps de s'habituer à configurer et régler le microscope, et à visualiser l'échantillon avec les oculaires.

En principe, c'est la même image. Il peut y avoir une différence dans le champ visuel selon le type de caméra numérique ou d'oculaires utilisé – cela dépend aussi du microscope classique avec lequel vous faites la comparaison.

Notez cependant une importante différence : l'observation d'un échantillon avec les oculaires binoculaires d'un stéréomicroscope vous donne une perception de la profondeur qu'il est impossible d'obtenir directement avec l'image 2D d'un microscope numérique. Mais une solution de remplacement existe : le logiciel Leica LAS X du Leica DVM6 forme des images topographiques 3D de l'échantillon par empilement Z. La fonction d'empilement Z enregistre les images sur divers plans focaux, sur toute la hauteur d'un détail d'un échantillon ou de l'échantillon entier. Le logiciel calcule ensuite automatiquement une topographie 3D de la structure de
la surface de l'échantillon.

Non, la caméra est intégrée, il n'est pas possible d'en changer.

  • Les 3 objectifs du Leica DVM6 vous donnent une plage de grossissement totale de 10x à 2 350x
  • La platine d'échantillon a une plage X-Y de 70 x 50 mm
  • La platine prend en charge des échantillons d'un poids maximal de 2 kg
  • La distance de travail verticale maximale du microscope est de 60 mm

En fait, c'est très facile. Le Leica DVM6 a une grande plage de zoom de 16:1 par objectif, et vous pouvez choisir parmi trois objectifs différents celui qui convient à votre application. Si vous constatez que vous avez besoin d'un autre grossissement, il suffit de « permuter à chaud » l'objectif utilisé.

Le microscope numérique Leica DVM6 est un dispositif véritablement prêt à l'emploi, que l'on utilise aussitôt branché. Vous pouvez commencer à enregistrer les images après ces cinq étapes simples :

  • déballer le microscope et l'ordinateur livrés
  • brancher le bloc d'alimentation du Leica DVM6
  • connecter le microscope et l'ordinateur au moyen du câble USB
  • installer une lentille d'objectif
  • démarrer le logiciel Leica LAS X

Un microscope est « encodé » quand l'équipement communique directement avec le logiciel informatique et quand des valeurs de paramètres spécifiques sont suivies et enregistrées avec les données d'image. Ces valeurs de paramètres spécifiques sont définies et par conséquent désignées comme des valeurs de
paramètres encodées. Pour le Leica DVM6, les paramètres encodés incluent l'objectif, la caméra numérique, les réglages de l'éclairage, la position de la platine d'échantillon et l'angle de rotation (déplacements manuel et motorisé !).

Vous pouvez rappeler les paramètres et réglages encodés facilement et rapidement, ce qui est particulièrement appréciable pour les tâches répétitives, où une analyse d'image fiable et la reproductibilité sont primordiales pour l'efficacité du flux de travail.

Le Leica DVM6 n'est pas idéal pour prendre des images d'échantillons biologiques, car il intègre un éclairage intense. Cet éclairage peut chauffer de façon significative les échantillons biologiques dont on souhaite acquérir les images, comme ces échantillons sont souvent sensibles aux changements de température, et cela peut entraîner des modifications ou dommages considérables.

Le Leica DVM6 est prévu pour la prise de vue rapide d'images de grande qualité pour l'inspection et l'analyse lors des procédures de contrôle de qualité ou d'assurance qualité (QC/QA), d'analyse des défauts (FA), ou de recherche et développement (R&D). La plupart des échantillons sont en général des matériaux à
l'état solide, constitués la plupart du temps d'alliages métalliques, de céramiques, minéraux ou polymères. La palette d'échantillons traités s'étend des échantillons petits et délicats, comme les cellules solaires, aux échantillons plus grands et robustes, comme les supports de micro-modules ou les pièces et composants de produits. Pour savoir si le Leica DVM6 répond à vos besoins d'application spécifiques, contactez-nous. Notre équipe de spécialistes d'application répondra à vos questions.

Vous pouvez travailler plus vite, car les étapes critiques du flux de travail standard pour l'analyse des défauts de pièces, l'inspection ou le contrôle de qualité sont rationalisées. Après avoir positionné un échantillon de façon approximative à la main, vous le positionnez avec précision d'un clic de souris. Vous trouvez ainsi facilement et rapidement un point d'intérêt. La grande plage de zoom de 16:1 vous aide à examiner l'échantillon plus en détail, rapidement et commodément. Quand vous inclinez la tête du microscope et faites tourner la platine d'échantillon, l'échantillon reste au point et dans le champ visuel, tout en restant aligné par rapport à l'axe optique. De plus, le logiciel Leica LAS X accélère les processus. Ainsi, avec la fonction Zstack, vous obtenez en un clic une image topographique de la surface de l'échantillon.